Opéra porno

Création juin 2017

Écriture et mise en scène : Pierre Guillois
Composition musicale : Nicolas Ducloux

Calendrier

  • Du 16 au 27 janvier 2018 Opéraporno

    Théâtres des deux rives - Centre Dramatique National de Normandie - Rouen (76)

  • samedi 3 février 2018 Opéraporno

    Théâtre de Châtillon : théâtre pluridisciplinaire, cinéma art & essai - Châtillon (92)

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | Tout afficher

Ces bouches grandes ouvertes, ces langues sifflantes et chercheuses, ces lèvres humides, ces dents prêtes à grignoter ou à mordre avidement, ces yeux révulsés, ces corps contractés puis éclatés, ces poitrines souvent opulentes, explosives, ces mains tendues vers le ciel, ces poings serrés jusqu’à en devenir violets, ces cordes vocales dont l’observation radiographique ne peut manquer d’évoquer une des parties les plus intimes de l’anatomie féminine... Tout est amoureux et sexuel dans l’art du chant.

Nicolas Ducloux

Opéra ?
Il s’agit plutôt d’un bouffe ou d’un théâtre musical. Mais l’appellation opéra porno est irrésistible et indique mieux l’endroit de profanation sur lequel nous prétendons nous divertir avec les chanteurs. La musique légère connaît une tradition grivoise… Nous poussons seulement le bouchon un peu plus loin, époque oblige. Sous les atours « faciles » d’une œuvre libertine se cache un défi immense : celui de conduire une pièce lyrique dans les affres du sexe le plus déviant en relevant le pari d’une comédie réussie et d’une musique capable d’émouvoir.

Porno ?
Notre opérette (donc) est plus ordurière qu’érotique. Est-ce encore de la pornographie ? Probablement pas. Mais scandaleuse oui et sexuelle absolument : l’ordre familial est pulvérisé et son ciment moral détruit à coup de sodomie, inceste, pratiques scatologiques et autres perversions particulièrement dégoutantes. Les interprètes ne seront pas exposés tels des acteurs de film X mais devront jouer de sensualité pour incarner dans toute leur complexité ces protagonistes lubriques lâchés au cœur de situations intolérables et terrifiantes.

Comique ?
La seule clé de notre salut est l’humour. Le rire seul nous sauvera du véritable outrage. Il ne s’agit pourtant pas de prendre tout cela à la légère. En se jouant des plus grands tabous, des peurs les mieux enfouies, l’écriture prétend faire jaillir un humour particulièrement féroce. Le rire n’en sera que plus libérateur, plus puissant, provenant du plus profond, du plus intime, du plus secret de l’être – car nous avions oublié que toutes ces choses étaient possibles et combien elles étaient interdites !

L’histoire
Un week-end en famille. Une petite maison de campagne, en bordure d’étang. Une grand-mère bloquée dans la voiture, un jeune-homme très sensible au charme de sa belle-mère, un père qui se coupe bêtement l’index en tentant de surveiller sa jeune et très jolie nouvelle épouse.
Le doigt du père est dans le frigo. Le fils priape se perd dans la forêt. La grand-mère libérée vomit dans les bosquets. La belle-mère s’ennuie sur la cuvette des cabinets. Tout dégénère… Les quiproquos s’enchaînent, les horreurs commises s’intensifient et la farce le dispute aux pratiques érotiques les plus insoutenables… jusqu’au coït final.
Dans la veine du Gros la vache et le mainate cet Opéraporno rêve de scandale et vise la jouissance extrême de celui qui rit, est horrifié par son rire, et rit plus encore de son effroi.

Distribution

Ecriture et mis en scène  : Pierre Guillois
Composition musicale : Nicolas Ducloux

Comédiens / chanteurs : Jean Paul Muel, Lara Neumann, Flannan Obé, François-Michel Van Der Rest

Musiciens  :
Nicolas Ducloux - Piano
Jérôme Huille et Grégoire Korniluk - violoncelle (en alternance)

Scénographie : Audrey Vuong assistée de Gérald Ascargorta
Costumes : Axel Aust assisté de Camille Pénager
Lumières : Marie-Hélène Pinon
Son : Loïc Le Cadre

Accessoires : Judith Dubois et Patrick Debruyn
Photo visuel : Frédéric Albert

Construction des décors et costumes par les ateliers du Théâtre de Liège, Centre Dramatique de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Régie générale / lumières : Fabrice Guilbert
Régie plateau : Colin Plancher et Elvire Tapie
Régie son : Loïc Le Cadre

Production - administration : Sophie Perret assistée de Fanny Landemaine
Diffusion : Séverine André Liebaut / Scène 2

Production :
Compagnie le Fils du Grand Réseau
La Compagnie Le Fils du Grand Réseau est conventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC de Bretagne.

Coproductions :
Théâtre du Rond-Point - Paris
Théâtre de Liège – Centre dramatique de la Fédération Wallonie-Bruxelles
Centre Dramatique National de Normandie - Rouen
L’Aire Libre – Centre de Production des Paroles Contemporaines – St Jacques de la Lande
Fonds de dotation du Quartz, Scène nationale de Brest
Carré magique, Pôle national cirque en Bretagne

Soutien :
Fonds de création lyrique SACD

Remerciement :
Opéra de Rennes

Diffusion saison 2017/2018 :
CREATION : Centre Dramatique National de Rouen : du 16 au 27 Janvier 2018
La Comédie – Scène Nationale de Clermont-Ferrand : 30 et 31 Janvier 2018
Théâtre de Châtillon : 3 Février 2018
L’Aire Libre – Centre de Production des Paroles Contemporaines – St Jacques de la Lande : 7 et 8 Février 2018
Théâtre du Gymnase – Marseille : du 20 au 24 Février 2018
Théâtre Forum Meyrin – Centre culturel régional – Genève : 27 Février 2018
L’Onde Théâtre – Centre d’art – Vélizy-Villacoublay : 8 et 9 Mars 2018
Théâtre de Liège – Centre dramatique de la Fédération Wallonie-Bruxelles : du 14 au 17 Mars 2018
Théâtre du Rond-Point – Paris : 20 mars / 22 Avril 2018 (5 semaines d’exploitation)
Carré Magique – Pôle National des arts du cirque en Bretagne – Lannion : 25 et 26 Mai 2018
Le Quartz – Scène Nationale de Brest : 29 et 30 Mai 2018

Contacts administration

Compagnie le Fils du Grand Réseau
c/o Le Quartz, Scène nationale de Brest
60, rue du Château - BP 91039 - 29210 Brest cedex 1

Sophie Perret / ADMINISTRATRICE
06 89 15 33 05 / 02 98 33 95 57
lefilsdugrandreseau@gmail.com

Fanny Landemaine / ATTACHEE DE PRODUCTION
06 40 95 17 82 / 02 98 33 95 57
production.lfdgr@gmail.com

Contact diffusion

Séverine André-Liebaut / Scène 2
01 40 53 92 41 / 06 15 01 14 75
scene2@acteun.com